NDH 2015 is coming !
Publié le 24 avril 2015

La treizième édition de la Nuit du Hack, évènement annuel visant à réunir les passionnés de bidouilles en tout genre, c’est du 20 au 21 juin 2015 à l’Académie Fratellini.

Tout frais et tout neuf

Changement de lieu pour cet évènement en cette nouvelle année 2015, c’est désormais à l’Académie Fratellini que la NDH a posé ses valises. Après plusieurs années passées dans le gentil monde de Mickey, on retourne aux racines et aux endroits atypiques, car les talks se dérouleront dans un cirque aménagé pour l’occasion. Ceux qui ont participé à l’édition 2007 sauront de quoi je parle (cela s’était déroulé dans une ancienne grange).

L’Académie Fratellini, ça ressemble juste à ça :

Outre le changement de lieu, il y a aussi du neuf côté programmation, avec dans le désordre :

Les premiers talks annoncés

Cette année encore, plusieurs conférenciers ont d’ores et déjà été annoncés, avec entre autres :

C’est assez varié, et j’attends en particulier les talks de Karsten Nohl et de Stéfan Le Berre, habitués des talks intéressants et techniques. La keynote est assurée par Guillaume Poupard, de l’Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI).

Des challenges pour tous

Les challenges habituels seront présents, à savoir :

Les deux premiers sont des concours à destination des afficionados de la sécurité informatique, dont seul le second est ouvert au public. Le wargame public est constitué de problèmes et casse-têtes informatiques qu’il faut résoudre le plus rapidement possible.

Le challenge de lockpicking demande du doigté, de bons outils et de l’expérience : il s’agit de crocheter différents types de serrures dans un temps record, le tout supervisé par une équipe de crocheteurs expérimentés.

Enfin, le petit nouveau de cette édition est le challenge de désamorçage, qui consiste à désamorcer un compte à rebours comme ceux que l’on voit dans de nombreux films, à l’aide d’outils relativement simples et cela dans un temps fixé par le mécanisme. Des notions d’électronique sont requises pour pouvoir s’y frotter, mais aussi de la logique et une bonne résistance au stress.

Workshops

Encore une fois, de nombreux ateliers pratiques (ou workshops) sont proposés :

Il y en a pour tous les goûts, attention toutefois certains ateliers nécessitent une préinscription et dans certains cas une participation : c’est le cas par exemple de celui permettant de réaliser une station de soudage ou encore le pendentif geek animé.

Badge électronique

A nouveau, un badge électronique collector conçu par l’Electrolab (encore un grand merci à vous les gars) est proposé sur lequel se trouve un challenge permettant de remporter une place à vie à la Nuit du Hack (Black Badge). Les ventes de ce badge électronique sont ouvertes jusqu’au 10 mai, et le nombre d’exemplaires est limité !

Comment venir ?

C’est relativement simple : il suffit d’aller sur la boutique de l’évènement et de sélectionner un ou plusieurs tickets d’entrée ainsi que des goodies au besoin, et de régler par CB/Paypal/Bitcoin. Vous recevrez par courriel un QR code qu’il faudra imprimer et présenter sur place, un peu comme les billets électroniques de la SNCF quoi.