Le jour où je suis devenu papa
Publié le 21 juillet 2012

Ca faisait bien presque neuf mois que Mme virtu était enceinte, presque neuf mois de préparation, et à chaque fois je me disais que j’avais le temps, que ça arriverait plus tard. On avait fait pas mal d’aller-retours à la maternité, tout plein d’examens et un suivi complet, franchement c’était impeccable. J’ai aussi appris à hacker le système de monitoring, car bon, je n’ai pas pu m’en empêcher.

Kezako le monitoring ?

Le système de monitoring, c’est ce merveilleux appareil que toutes les femmes enceintes connaissent, un super truc fabriqué par Philips dans mon cas, qui possède plusieurs capteurs permettant de surveiller l’activité cardiaque de bébé, ainsi que l’activité des contractions et la tension de maman. Ce genre d’appareil, mais en plus rustique avec une sortie papier.

Selon le placement du capteur destiné à écouter les battements du cœur de bébé, l’appareil détecte plus ou moins bien et lève une alerte quand il ne détecte plus de battements. Cela peut être dû à des mouvements de bébé, ou à une mauvaise fixation du capteur. Dans mon cas, bébé bougeait pas mal et donc au bout de dix minutes on a eu droit au désagréables "bips" de la machine. Obligé d’appeler une sage-femme, qui appuie sur deux boutons et règle ça en deux temps trois mouvements. Mais cela a repris cinq minutes après, ce qui commençait à m’agacer.

Hacking de monitoring, à la main siouplait

Le gros avantage de cet appareil, c’est qu’il possède de bons haut-parleurs qui diffusent le son des battements du cœur de bébé, et donc que j’ai pu bien entendre le rythme de ce petit cœur (entre 135 et 145 bpm pour un petit bout dans le ventre de sa maman). Pour rappel, les ventricules du cœur subissent une systole (scindée en trois temps distincts) et une diastole, ce qui provoque ce rythme très particulier qu’est celui cœur. Pour plus d’information, Wikipedia pourra vous renseigner mieux que moi.

Pour m’amuser (car oui, pendant le monitoring on s’ennuie à mourir, même avec un smartphone dans les mains), j’ai essayé de reproduire à l’oreille le même rythme, en tapotant avec deux doigts sur le ventre de la maman et en essayant de retrouver le rythme des battements cardiaques. Le système étant basé que sur un capteur de son, il est facile de le tromper. J’y étais presque arrivé, le rythme s’étant de nouveau affiché à l’écran, mais mes premières tentatives n’ont pas forcément été fructueuses : le système détectait un battement de 77bpm, ce qui est loin de la normale. Et donc les alarmes ont recommencé (diable !). Ceci dit, je suis sûr qu’il y a moyen de reproduire fidèlement le bon battement avec un bon coup de main et un brin d’oreille musicale (et de sens du rythme). Pour le coup, ça a agacé la future maman qui n’a pas pu s’enpêcher de dire qu’il fallait que je touche à tout. Ce qui n’était pas faux.

La nuit la plus longue

Après cette drôle tentative de hack de système médical, les choses se sont accélérées et la maman est entrée en salle de travail. C’en était parti pour une dizaine d’heures d’attente et d’angoisse, à la rassurer et à essayer de dormir un peu. A ce moment, je me disais encore que j’avais un peu de répit, jusqu’à ce que la sage-femme entre en trombe dans la pièce en disant que c’était le moment, qu’il fallait y aller. Et le petit bout arriva. Quoiqu’on en dise, c’est un des rares moments où l’on sent que l’on ne maîtrise rien, mais la magie opère. La petite geekette était là, déjà toute curieuse avec ses yeux presque ouverts.

De longues heures d’attente pour un résultat somme toute époustouflant. On ne sait pas vraiment ce que c’est avant que ça arrive, et c’est çe qui fait en partie la magie du moment.

L’après

Comme vous vous en doutez, cette naissance aura un impact sur les écrits de ce site, et d’autant plus sur leur fréquence. Cela a déjà commencé avec ce post qui s’éloigne un peu du hack (quoique ...), mais bon, cela doit être du au fait qu’en tant que nouveau père je suis fier de ma geekette, et souhaite le dire au monde entier. Il faut avouer tout demême qu’Internet est un super moyen pour cela ! Promis, je vous épargnerai les posts personnels par la suite.